lundi 22 juillet 2013

Ainsi se tut Zarathoustra, de Nicolas Wild 10/10

 
La BD s’ouvre sur le procès du meurtrier présumé de Cyrus Yazdani, un iranien réfugié en suisse. Fervent adepte du zoroastrisme (une des plus anciennes religions monothéiste dont on connaît surtout le prophète Zarathoustra grâce à nos cours de philo…) et défenseur des libertés, il savait s’entourer d’intellectuels et artistes en tous genres. Mais ses idéaux et opinions avant-gardistes n’étaient pas toujours au goût des forces politiques au pouvoir en Iran.
Sa fille Sophia, entourée d’un groupe d’amis et notamment du narrateur de l’histoire, se rend en Iran sur les traces de Cyrus, pour assister à l’inauguration du centre culturel qu’il avait fondé. La petite troupe nous sert de guide pour découvrir un pays où l’on croise tour à tour des réfugiés afghans qui rêvent d’Europe, des personnages hauts en couleurs dissidents du régime en place, des artistes avides de liberté d’expression…
Nicolas Wild nous sert avec brio une BD captivante, à mi-chemin entre road-movie à la Guy Delisle avec la même pointe d’humour dosée juste comme il faut et  Persépolis de Marjane Satrapi. On rit, on s’instruit et on dévore les 220 pages. A lire ou à offrir !
Blog à suivre bien que pas très actualisé  http://nicolaswild.blog.lemonde.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire