lundi 6 mai 2013

L’île des oubliés, de Victoria Hislop 7/10



Alexis est une étudiante Anglaise en proie à des questionnements sur le sens qu’elle veut donner à sa vie ; face au mutisme de sa mère, elle sent le besoin impérieux de partir en Crête sur la trace de ses ancêtres pour faire parler sa terre natale …
Elle débarque alors dans le village natal de ses grands-parents et rencontre ceux qui ont compté dans leur vie ; sur une terrasse à l’ombre des arbres, Alexis découvre l’histoire de sa famille et le quotidien de Spinalonga, une petite île aujourd’hui vidée de ses habitants et accessible en bateau, où le gouvernement exilait les lépreux au milieu du siècle dernier. A quelques miles de leurs proches, ces condamnés à mort reconstruisaient leur vie, et bâtissaient une vraie communauté de vie avec ses règles et sa hiérarchie, pour vivre pleinement le temps qu’il leur restait.

C’est une belle saga familiale qui nous plonge au cœur de la vie insulaire en Crête avec son soleil de plomb, ses olives, sa peur de l’inconnu, ses manigances et ses destins croisés… et la lèpre qui plane au dessus de chacun des habitants comme une menace qui fragilise l’équilibre sociétal qu’ils ont établi. L’écriture est agréable à lire, l’auteur nous propose un juste dosage entre le romanesque et l’historique, agrémenté de belles descriptions de la vie locale qui donnent des envies d’évasion. Bref, ça vaut le détour !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire