mercredi 15 mai 2013

Cinquante nuances plus claire, El James 2/10

Anastasia et Christian ont échangé leurs voeux de bonheur et s'adonnent à leur activité favorite dans les endroits les plus fous et fastueux... Malgré leurs difficultés qui refont surface de temps à autre et un Christian plus qu'échaudé par une petite enfance traumatisante, les deux tourtereaux roucoulent sous le soleil. Mais c'est sans compter sur la malveillance d'un ennemi commun qui veut la ruine de Christian et la souffrance d'Ana. Des courses poursuites effrénées aux ébats amoureux des jeunes mariés , EL James met le paquet pour tenter d'innover dans le dernier opus de cette saga érotique.

Et pourtant...la mayonnaise ne prend pas car toutes les situations sentent le déja vu et la redite, jusqu'à la tournure des phrases. On a bien compris qu'Ana ne résiste pas à la beauté de son mari et qu'elle adore quand il porte sa chemise en lin blanche... on a bien enregistré aussi que Christian craque quand Ana se mord la lèvre... bon et puis quoi? c'est poussif, répétitif, caricatural, et l'intrigue est quasi inexistante. Bref, il aurait fallu arrêter l'expérience au premier livre qui permet aux novices de ce type de littérature de faire une découverte plutôt surprenante. Mais les deux tomes suivants laissent place à l'agacement devant tant de vacuité. Et puis le plus énervant... c'est qu'on a quand même envie d'aller au bout... juste pour voir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire