lundi 10 décembre 2012

Les invités, de Pierre Assouline 7/10



L'histoire prend place dans un grand appartement bourgeois où Madamedu - comme la surnomme sa bonne à tout faire - reçoit pas moins de 14 invités, tous triés sur le volet. L'enjeu est de taille, car son mari invite un gros client qu'il veut impressionner. Philosophes, écrivains, avocats, journalistes... tout le gratin se presse à sa porte. Rien ne doit être laissé au hasard, et le plan de table doit être absolument maîtrisé pour garantir une soirée réussie. Une fois les invités introduits dans l'appartement et généreusement servis en champagne, on passe à table. Et là, coup de massue pour la maîtresse de maison... ils sont 13, et une de leurs hôtes, pourtant discrète jusque là, refuse de s'asseoir. Il faut trouver un 14e invité... c'est là que l'équilibre précaire mis en place par la célébrissime Madamedu commence à vaciller...

C'est une histoire en huis clos qui trouverait bien sa place au théâtre car tout repose sur le dialogue et les relations entre les personnages. Pierre Assouline reproduit très bien les idées reçues, les faux-semblants et l'hypocrisie qui peuvent régner dans ce type  de mondanités. L'idée est très bien trouvée d'introduire parmi eux un "grain de sable" qui met en péril le rouage de cette petite société bien sous tous rapports. C'est bien vu, les personnages sonnent juste, il faut simplement s'accrocher au début pour bien intégrer qui sont les différents personnages.. ça permet une lecture plus fluide et donc plus riche !


&autoplay=0"/>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire