mardi 9 mars 2010

Replay de Ken Grimwood [5,5/10]


Un livre idéal pour les voyages, qui se lit d'une traite car on a envie de savoir, de connaître les réponses, d'avoir des explications même si elles ne sont, au final, pas forcément celles attendues...
Alors de quoi est-il question plus précisément, et bien le quatrième de couverture est assez explicite : "En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone : " il nous faut, il nous faut..." il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. mais surtout parler. A coeur ouvert. 


Sur ce, Jeff meurt d'une crise cardiaque. il se réveille en 1963, à l'âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d'université. Va-t-il connaître le même avenir ? non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain derby, et ce qu'il en sera d'Ibm et d'Apple... de quoi devenir l'homme le plus puissant du monde, jusqu'à... Sa deuxième mort, et qu'une troisième, puis une quatrième vie commencent..."
On suit donc les différentes vies de cet homme qui sans raison apparente n'arrive pas à mourir où plutôt arrive trop bien à mourir et à revenir... Et croyez-moi cela n'est pas si facile de comprendre les raisons qui le ramènent là. Une question plus ouverte sur le temps et les choix, sur la vie vécue et les mille possibilités qui s'offrent à nous, sur ce que nous sommes aussi... Quelques relents de Back to the Future, un Jour sans fin d'Harold Ramis avec l'étonnant Bill Murray et une prochaine adaptation en série peut être ...

Bref, un bon divertissement de voyage...
Posté par notre ami de blog culturel, merci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire