vendredi 5 février 2010

Les belles choses que porte le ciel, de Dinaw Mengestu 7/10

Sépha, un jeune éthiopien qui a quasiment vu son père mourir devant ses yeux, est contraint de s’enfuir son pays dominé par un régime de la terreur. Il trouve refuge aux Etats-Unis, à Washington, dans un quartier pauvre où les habitants sont pour la plupart des immigrés. Il est loin d’avoir trouvé l’Eldorado et bien des années plus tard, devenu gérant d’une petite épicerie décrépite et déserte, il fait le bilan de sa vie. Il revient sur les premiers mois de son arrivée, sur ses grands projets avec l’ouverture de son épicerie, sur les rêves d’une autre vie qu’il partage avec ses deux copains Joseph et Kenneth, qui tentent eux aussi, chacun à leur façon de se sentir américains. 

Mais voila, la réalité leur rappelle chaque jour qu’ils seront toujours différents… et pourtant un beau jour, Sépha rencontre Judith, une de ces nouveaux propriétaires fortunés qui migrent dans leur quartier et qui retapent d’anciennes demeures. Une amitié et plus si affinités se lie entre ces deux êtres que l’échelle sociale semble pourtant séparer. Sépha touche du doigt un doux rêve qu’il devine pourtant éphémère… l’irruption dans le quartier d’une jeune-femme blanche va bouleverser à la fois la vie de Sépha mais aussi toucher celle de tout le quartier.

Ecrit par un jeune auteur américain d’origine éthiopienne, ce roman pose beaucoup d’interrogations sociales et politiques et c’est ce qui en fait la force. Il part d’un destin singulier pour élargir son propos à une dimension universelle. C’est intéressant, parfois touchant mais j’ai trouvé malgré tout qu’il y avait une sorte de torpeur et de lenteur dans le déroulement du récit ; sans doute voulue par l’auteur pour décrire la lassitude de ces personnages désabusés par la vie… mais ça m’a un peu gâché la lecture. Et pourtant mon sentiment général reste positif car une fois le livre terminé on continue à penser aux destins des protagonistes. Alors à vous de juger.

3 commentaires:

  1. cela m'a l'air pas mal du tout, à suivre donc...

    RépondreSupprimer
  2. zut, je voulias faire un petit commentaire pour dire que ce livre me tentait bien mais visiblement herwann m' a devancé !!!

    RépondreSupprimer
  3. yeap vous avez les mêmes goûts on dirait. Vous vous connaissez?

    RépondreSupprimer